Catalogue

les coquillages bio

Alban Lenoir, jeune Conchyliculteur Normand nous propose, de déguster ses coquillages BIO de haute mer:
Huitres, Coques, et Palourdes.

Patates Douce nouvelle 1 kg

prix au kg / le prix sera ajusté selon le produit 

 
Colorée à souhait, la patate douce est dotée de nombreux bienfaits.

 

Moyennement calorique

Moyennement calorique grâce à sa faible teneur en protéines et en lipides, elle convient aux personnes souhaitant perdre du poids.

 
Index glycémique faible

L’indice glycémique de la patate douce est de 70 et celui de la pomme de terre régulière varie entre 80 et 111 selon la variété. Consommer des aliments à faible indice glycémique peut aider les personnes souffrant de diabète, ou qui sont à risque, de diminuer la résistance à l'insuline et d’améliorer le contrôle de la glycémie.

 
Source de fibres

Riche en fibres qui vont avoir pour rôle la régularisation de la fonction gastro-intestinale, la diminution des taux de cholestérol ainsi que la gestion de la glycémie.

 
Riche en vitamine A

Riche en vitamine A qui contribue à la croissance des os et des dents, maintient la peau en santé et protège contre les infections. De plus, elle joue un rôle antioxydant et favorise une bonne vision, particulièrement dans l’obscurité.

 
Source d’antioxydants

Riche en caroténoïdes, des antioxydants qui vont lutter contre les radicaux libres.

Diminution des risques de cancers et amélioration des fonctions du foie grâce aux anthocyanes, de puissants antioxydants, qu'elle contient.

Diminution des risques de maladies cardio-vasculaires. Grâce aux composés phénoliques et aux anthocyanines qu’elle contient, la patate douce pourrait prévenir et diminuer l’oxydation du « mauvais » cholestérol (LDL), un facteur de risque des maladies cardiovasculaires.

Stimulation de la réponse immunitaire grâce aux antioxydants.

Ralentissement de la détérioration des fonctions cognitives qui seraient dû à la forte teneur en antioxydants.

 

10 façons de cuisiner la patate douce : 

 

En Purée 

En automne, la patate douce vole la vedette à la patate pas douce dans la cuisine ! Et la première recette que l'on pense à faire avec de la pomme de terre, c'est souvent de la purée. Ça tombe bien, la patate douce est tout simplement géniale en purée ! Pour ce faire, il suffit de l'éplucher, de la couper en morceaux, et de la faire cuire 20 minutes à la vapeur. Ensuite, on l'écrase avec un peu de beurre (ou d'huile) et de crème, on rajoute du sel et du poivre et... miam !

 

En muffin

La patate douce, on l'aime pour son petit goût sucré. Alors pourquoi on la réserverait seulement à nos préparations salées ? Et oui : pour surprendre un peu nos papilles avec des textures et des saveurs qui changent, si on tentait des muffins de patate douce ? Légers, moelleux, pas trop sucrés et délicieusement orangés, les essayer c'est les adopter.

A noter que la patate douce se marie très bien avec les pommes et les poires...

 

En frites

En France, on adore les frites. Mais si on en a un peu marre de faire des frites avec de la bintje ou de la agata, la prochaine fois, on achète de la patate... douce !

Ce qu'il y a de génial avec les frites de patate douce, c'est qu'on peut les faire cuire sans huile de friture, mais directement au four ! Pour ce faire, il suffit de découper une patate douce en frites, de disposer les frites sur une plaque de cuisson garnie d'aluminium, de mettre un peu d'huile d'olive dessus et hop, 45 minutes au four à 180°C.

Résultat : des frites délicieuses et crousti-moelleuses, bien moins grasses que des frites classiques.

 

En gratin

Si la patate classique a son gratin, il n'y a pas de raisons qu'on ne puisse pas également cuisiner la patate douce dans un délicieux gratin.

D'autant que la recette reste assez similaire : de la patate, de la crème, du lait, du beurre, de la muscade, et un plat qui va au four ! Et côté dégustation, c'est toujours un régal, parfait pour accompagner une viande pour un bon repas d'automne ou d'hiver...

 

En tarte

Pour manger de la patate en tarte, il y a une condition à respecter : que la patate soit douce ! Et si on veut surprendre un peu la tablée avec un dessert sucré original, la tarte à la patate douce fera incontestablement l'affaire.

Très facile à préparer (il suffit de mélanger la patate douce écrasée avec du miel, de la vanille, de la cannelle, des œufs, de la crème, de la farine et du sucre et de déposer le tout sur un fond de tarte), la texture de la tarte de patate douce est à peu près similaire à celle du flan. Un joli flan orange et moelleux, qui dit mieux ?

 

En soupe

La pomme de terre en soupe, on connaît tous, et il faut avouer qu'après toutes ces années, elle ne nous fait plus trop rêver. Heureusement, avec la patate douce, on va varier les plaisirs !

En effet, la patate douce est tout simplement parfaite dans des soupes ou des veloutés légers, où elle se marie très bien avec des légumes d'automne comme le potiron, la carotte ou le butternut.

 

Entière, au four

Il y a une recette vraiment simple et ultra-délicieuse pour préparer la patate douce : on la lave, on la brosse bien, en l'enferme dans du papier alu et on la passe une bonne heure au four à 180°.

Une fois qu'on a vérifié (grâce à un couteau) qu'elle était bien cuite, on l'ouvre, on met une noisette de beurre dessus, et miam ! Pour se régaler avec de la patate douce, pas besoin de chercher les complications...

 

Sautée, à la poêle

Voici une manière toute simple de savourer de la patate douce : l'éplucher, la couper en petits cubes, et la faire revenir une demi-heure dans une poêle avec de l'huile. La patate douce sera tendre et savoureuse, un vrai régal.

En fonction de nos goûts, on peut également rajouter des épices comme le paprika, le ras el hanout, le thym, etc.

 

En chips

Comme toute pomme de terre qui se respecte, la patate douce a quand même un petit faible pour les fritures... Ça tombe bien : les chips de patate douce, c'est tout simplement délicieux !

Et en plus, c'est super simple à faire : il suffit d'éplucher et de découper la patate douce en rondelles assez fines, de les rincer, de les sécher, et de les plonger dans de l'huile de friture chaude. Une fois égouttées dans du sopalin, elles sont prêtes à être dégustées avec un peu de sel ! 

 

En gâteau

Aux Antilles, le gâteau de patate douce est une véritable (et délicieuse) institution ! Si l'on veut apprécier la saveur délicatement sucrée de la patate douce dans un dessert, on n'hésite pas à la cuisiner dans un bon gâteau.

Pour un gâteau assez léger, on privilégiera une recette où le beurre est remplacé par de la poudre d'amandes.

 

 

source : https://www.cuisineaz.com/diaporamas/comment-cuisiner-la-patate-douce-83...

 

Origine 
France - Alsace
Type d’agriculture 
Agriculture Biologique
Prix 
3,14 € (3,14 € / kg)